Partager

Passeurs de Seine

L’idée de création d’un mode de transport de proximité par voie fluviale bourgeonne depuis quelques années au sein d'Espaces
Lors des journées du patrimoine 2010 et 2011, Espaces a mis en place un service de navettes sur la Seine entre le port de Sèvres et le quai A. Le Gallo à Boulogne-Billancourt. Par ailleurs, depuis 2012, les éco-bateliers d’Espaces font naviguer les franciliens sur la Seine dans le cadre des Balades des îles. Ces promenades fluviales commentées connaissent un grand succès. Constatant l’engouement du public pour ce mode de déplacement et au vu de l’engorgement routier du pont de Sèvres qui rend les déplacements non motorisés particulièrement pénibles dans cette zone, l’équipe du chantier Navigation Douce travaille donc à la pérennisation du service de navettes.

Le Passeur de Seine a été lancé le 7 octobre dernier pour trois semaines. A raison d’un départ toutes les demi-heures depuis chaque rive et pour une traversée de sept à huit minutes, le Passeur de Seine a permis aux piétons et cyclistes de rallier le port de Boulogne-Legrand au Port de Sèvres.

Cette première phase a permis à l’équipe de valider l’adéquation des infrastructures avec un usage intensif et de tester l’intérêt, en proposant gratuitement la traversée. Le public a été au rendez-vous. En effet, 811 passagers ont traversé la Seine par la navette et les retours des usagers sont enthousiastes et pleins d’encouragements pour la suite !

Pendant cette période d’expérimentation la traversée s’est effectuée à bord de l’Agrion, le bateau qui sert l’été aux éco-bateliers pour les Balades des Îles. L’objectif de l’association est de faire construire cet hiver une seconde embarcation, pour qu’au printemps prochain le Passeur de Seine et la Balade des Îles puissent fonctionner simultanément. Il faut donc réunir plus de 130 000 euros pour le bateau, ses moteurs et sa certification. En effet, l’idée est bien-sûr de continuer à opérer les Balades des Îles mais également, en profitant de l’expérience acquise grâce à cette activité, de pérenniser le Passeur de Seine afin de créer six nouveaux postes d’éco-bateliers qui recevront eux aussi une formation à la navigation et à l’accueil du public.

Cette nouvelle initiative d’Espaces a aussi pour objectif de promouvoir les modes transports doux tout en participant au renouveau des berges de la Seine, notamment autour de l’Ile Seguin. Si les navettes fluviales pouvaient devenir une alternative courante au bus ou à la voiture, la réussite du Passeur de Seine serait alors totale !

Nous suivre

#citoyensfrat